Début de notre saga en trois étapes sur la « nuova generazione » des restaurateurs italiens, avec la découverte de l’ « Amici » situé à César-Roux. Familial, original, frais et proximité sont les mots d’ordre de l’établissement dirigé par Francesco Limardo.

Dès l’entrée, le ton est donné avec une paire de sourires qui vous accueille. Le bar, chaleureux, respire la bonne humeur et nous fera patienter le temps que le responsable finisse un travail dans la cuisine, car le service de midi était éprouvant, vu que l’Amici affiche plein, comme tous les jours. Et le patron, Francesco Limardo est partout, chaque jour et toujours avec l’état d’esprit, l’unique, le service à la clientèle, avec le sourire, plus que naturel et un brin charmeur.

« Un petit local joliment décoré »

Peut-être que cet état de fait vient des origines du patron : Tropea, une ville, éblouie par le soleil de la Calabre dont les fondations sont baignées par les eaux limpides de la Méditerranée. Le côté familial, également, n’est pas étranger à cette cité, qui est l’une des principales ressources de l’oignon rouge et qui a obtenu une appellation contrôlée. En effet, le restaurant n’est pas impressionnant par sa taille : « J’ai peur des grands locaux, débute Francesco Limardo. Je préfère un petit joliment décoré et surtout complet. »

Avec 45 places, l’établissement respecte les désirs du responsable, le revers de la médaille est le fait de devoir refuser du monde. « Tous les jours », souffle le jeune entrepreneur, un brin dépité. Cependant, ce local était l’endroit parfait pour développer l’envie, le rêve, de l’ancien cuisinier passé par Zermatt, Berne ou encore le Saint-Paul à Lausanne, auprès de son cousin Nazzareno. « A l’instant que je suis rentré, j’ai su que c’était celui-là, j’ai vraiment eu le coup de cœur. » Lorsqu’il a découvert cet établissement, il portait un nom historique, le café des Amis. Une enseigne, toujours dure à remplacer, pour les habitués, mais le propriétaire a, dès sa première décision, pris la bonne direction en baptisant le lieu « Amici ».

Atouts? Fraîcheur et renouvellement de cartes

Depuis l’ouverture, en octobre 2014, le restaurant ne désemplit pas, grâce à une communication bien ciblée. « On n’a pas fait grand-chose, rigole Francesco. Ce n’est pas notre fort, car on préfère se concentrer sur la qualité de nos plats et cela semble largement suffire. » Comment lui donner tort en voyant le menu de mets variés et les commentaires enchantés des clients. « Notre atout est la fraîcheur de nos aliments et notre carte qui est mise à jour régulièrement selon la saisonnalité. » D’une logique implacable, si l’on désire avoir un bon produit de classe supérieure.

Francesco Limardo, patron du Ristorante l'Amici
Francesco Limardo, patron du Ristorante l’Amici: « Nous ne cuisinons pas du « déjà-vu ». Nos plats sont originaux, dissemblables, basés sur des recettes ancestrales imaginées par nos aïeux. »

Légèrement victime de son succès, Francesco Limardo n’envisage pas de développer son offre pour le moment. « Franchement, je ne me vois pas dans un grand restaurant. La qualité à tout à perdre. En plus, j’aime le contact avec mes clients, les saluer, connaître leurs impressions. J’adore également que mon personnel le fasse en expliquant la teneur de chaque plat. Et finalement, mes employés font partie de ma famille. Je ne pourrais pas m’en séparer avec un nouvel établissement, car ils sont les points essentiels de notre aventure, de notre réussite. »

« Je ne considère pas le Poesia et le Bolgheri comme des concurrents »

Nouvel arrivé sur la scène, l’Amici a réussi à se démarquer des autres établissements. Dorénavant, il est accompagné de la Poesia et du Bolgheri. « Je suis heureux de voir ces restaurants ouvrir. Je ne les considère pas comme des concurrents. Ils font notre force, car ça nous aide dans la recherche de l’excellence. »

La « nuova generazione » de la gastronomie italienne est donc en route avec plusieurs figures de proue qui vont sûrement être appelé à rejoindre cette dénomination. Mais finalement, qu’est-ce qui la différencie des « Italiens » traditionnels? « Nous ne cuisinons pas du « déjà-vu ». Nos plats sont originaux, dissemblables, basés sur des recettes ancestrales imaginées par nos aïeux. » Et cette philosophie attire les clients, qui ressortent satisfaits de l’Amici avec le sourire, car celui-ci est plus que contagieux dans cet établissement.

Plus d’information: Le site internet de l’Amici ou sur la page facebook du restaurant.