La défaite contre Lucerne aura été celle de trop pour Fabio Celestini. La direction du Lausanne-Sport a décidé de se séparer avec effet immédiat de l’entraîneur et le nom de son successeur est désormais connu. Il s’agit de Ilija Borenovic, qui était à la tête du Team Vaud M-21.

Un quatuor pour le maintien

La direction du Lausanne-Sport a donc choisi une solution à l’interne pour tenter de sauver sa place en Super League. Ilija Borenovic, ancien joueur et entraîneur du Team Vaud M-21, a réalisé une saison pleine en 1e ligue, où son équipe pointe à la 4ème place du classement. Il aura la lourde tâche de sauver un LS en quête de jeu en seulement six matchs. Il sera assisté de trois autres noms connus au sein de l’entité lausannoise: Xavier Margairaz, Alex Weaver et William Niederhauser. De plus, l’actuel entraîneur de gardiens Florent Delay épaulera également les nouveaux arrivants.

(Crédit photo: Vertical-Element/LM)

“Nous allons enlever cette peur”

Ilija Borenovic accède donc pour la première fois de sa jeune carrière à la tête d’une équipe dans l’élite. L’ancien milieu de terrain de 35 ans a porté les couleurs du LS et connaît parfaitement le club ainsi que les joueurs en place. Ambitieux, le nouveau coach a un plan pour sauver son équipe: “Nous allons enlever cette peur. Cette équipe est remplie de garçons travailleurs qui ont du potentiel. Nous allons travailler ensemble pour le maintien mais ce sera à eux de mener la bataille sur le terrain pour finir la saison au-dessus de la barre.”

“Aujourd’hui le mot c’est maintien!”

Devant les journalistes présents à la Pontaise, le directeur sportif Pablo Iglesias a expliqué les raisons qui ont poussé les dirigeants à faire ce choix radical. “Il faut changer d’atmosphère. On est plus dans le modèle, le style ou la méthode de jeu. Nous sommes entrés dans l’opération maintien. Aujourd’hui le mot c’est maintien. Il y a quelques semaines encore on parlait de jeu et d’esthétisme avant les résultats.. Maintenant cela va passer au deuxième rang et l’on va mettre de l’engagement et de l’investissement.” Quant au choix d’Iljia Borenovic, la raison est simple: “Avec le temps qui nous est imparti, nous devions trouver quelqu’un qui connaisse les joueurs et le club. Le choix c’est porté sur Iljia et sur ce staff car ils ont les compétences et les connaissances pour atteindre l’objectif de maintien, j’en suis sûr.”

(Crédit photo: Vertical-Element/LM)

Un très gros morceau pour commencer

Dans le premier des six matchs, Lausanne devra s’attaquer en premier au leader du championnat Young Boys qui, après 32 ans de disette, va sans doute décrocher le titre de champion de Suisse. Inutile de dire que la tâche s’annonce très ardue pour les Lausannois qui joueront au Stade de Suisse.

Article Footvaud –  Yves Feijoo