Né à Lausanne en 1896, Raoul Domenjoz monte à Paris en 1920 où il parvient à une certaine notoriété rapidement. Après s’être mis au cubisme, le temps de divers tests, il se met à la peinture de ses activités alimentaires.

Les paysages, sa spécialité

S’il a abordé tous les genres artistiques, c’est dans la scène d’intérieur et le paysage qu’il a donné le meilleur de lui-même. Sa peinture est représentative de toute une époque.

L’Espace situé à la Place de la Riponne expose une rétrospective accompagnée d’une monographie richement illustrée.

“La nostalgie de l’infini”, Luc Domenjoz, é voir jusqu’au 15 juillet, Espace Arlaud à Lausanne

Plus d’informations: Site de l’Espace Arlaud